338 887 visites 1 visiteur

LES PETITS POUCETS FRÔLENT L'EXPLOI EN S'INCLINANT SEULEMENT 2 A 0

26 février 2018 - 12:03

Dimanche ce sont pas moins d'une centaine de supporters qui ont bravé le vent et le froid pour venir assister au 8ème de finale de la coupe André Granier.

Leurs protégés recevaient leurs homologues de l'Athélic de Nîmes évoluant 3 division au dessus.

Tous les présents s'étaient vu offert le repas du président et aborraient drapeaux, tambour et porte voix pour créer une ambiance mémorable.

Les locaux exerçaient une pression de tous les instants et se créaient très vite deux superbes occasions. Les visiteurs Nîmois répondaient par leur technique mais la violence du vent les empêchait de l'exploiter au maximum.

Ils avaient à leur tour quelques occasions et sur un coup de pied arrêté repris par une splendide tête, face à une défense inerte, ils ouvraient le score, 1 à 0 à la 20ème minute.

Les bleus ne se démobilisaient pas et poursuivaient leurs assauts contre la forteresse Nîmoise. Malgré cela, lez score n'évoluait pas jusqu'à la 40ème où sur un corner, un nîmois reprenait le ballon d'une nouvelle tête victorieuse.

C'est sur le score de 2 à 0 que l'arbitre renvoyait les 22 acteurs au vestiaire. La seconde mi-temps reprenait sur le même mode conquérant des locaux qui rendaient coup pour coup en matière d'occasions de but.

Mieux encore, alors que tous craignaient que la fatigue les envahissent, ils prenaient peu à peu l'ascendant sur les visiteurs lesquels résistaient de belle manière face à la détermination de l'équipe qui rappelons-le était le petit poucet de la compétition avec leur 3 divisions d'écart.

Les joueurs de Salah Medjelleck croyaient en leur capacité de remonter leurs deux buts d'écart afin d'arracher une prolongation et qui sait tenir ensuite jusqu'aux tirs au buts, moment où les niveaux se nivellent et offre 50 % de chance à chaque équipe d'emporter la décision.

Mais, malgré un dernier 1/4 d'heure de folie où le cuir manquait plusieurs fois de passer la ligne d'en-but de quelques centimètres, le coup de sifflet final était sifflé sur le score de 0 à 2 acquis à la mi-temps.

Preuve du jeu égal entre les deux équipes durant la seconde moitié du match et des regrets de ne pas être parvenu à réaliser l'exploit.

Le président Sylvain Grousset et tous les dirigeants pouvaient être fiers de leur équipe qui leur a donné des frissons durant ces 90 minutes d'un match exceptionnel.

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Dirigeant
  • 5 Entraîneurs
  • 5 Joueurs
  • 4 Supporters

L'EQUIPE SENIORS ACCEDERA-T-ELLE EN CHAMPIONAT D3 EN FIN DE SAISON ?

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Fin du vote le 31 mars 2019 00:00