325 198 visites 9 visiteurs

COMMISSION DE DISCIPLINE : MATCH PERDU CONTRE BOUILLARGUES

27 février 2010 - 20:20

UNE ERREUR DU DISTRICT INDUIT LE CLUB EN ERREUR SUR LA SITUATION DE YOURI MARTIN EN U17

Le 28 septembre dernier à Joncquière, Youri MARTIN était injustement expulsé suite à deux cartons jaunes succéssif dans un match où il était devenu la cible désignée des adversaires du jour. Ce match, à oublier pour tous ce qu'il ne représentait pas les valeurs du football que nous nous attachons à véhiculer jour après jour, était le début d'un véritable chemin de croix pour notre joueur. La commission de disciplijne le sanctionnait de 6 matchs auquel la FFF en ajoutera 6 de plus pour un geste, malencontreusement, obscène envers l'arbitre officiel de cette rencontre. Si ce jeune arbitre, officiant pour la 1ère fois, n'avait pas été en situation aussi difficille en présence d'un délégué, cela ne se serait jamais produit. Quoiqu'il en soit, nous avions renvoyé la licence du joueur, laquelle nous a été retourné fin décembre en un courrier offciel nous stipulant que la suspension était terminée.

Youri a donc participé normalement à la rencontre début février contre BOUILLARGUES, équipe ayant jusqu'alors gagné toutes ces rencontres et se présentant en tant que leader incontesté sur le stade municipal. Imaginez la joie de nos U17 lorsqu'ils terminèrent la partie en accrochant un joli score 2 à 2 d'un match qui fût loin d'être nul.

Le 15 février dernier, la commission de discipline invalidait le résultat en donnant match perdu au RC SAUVETERRE au motif que le joueur était toujours suspendu. Le tout avec une "petite" amende de 200 euros.

Nous nous sommes rendus au District avec notre courrier où il nous a été dit qu'il serait transmis pour réclamation à la commission de discipline. 

A ce jour, le président ANJOLRAS nous a contacté pour nous signalé qu'il comprenaity la méprise car il y avait eu une erreur : La suspension ayant été levé après 12 week-end et pas 12 matchs. Considérant notre bonne foi, il informait le club de l'annulation de l'amende mais déclarait que le match resterait perdu dans la mesure où nous aurions pû vérifier.

Si nous nous sommes félicités de l'annulation des 200 euros d'amende, nous restons en demande de la rétrocession du point de match nul acquis de haute lutte par notre valeureuse équipe. Les U17 ont un sentiment d'injustice concernant cette décision, d'autant plus difficille a accepter qu'ils viennent de s'incliner avec les honneurs contre le dauphain de Bouillargues car le CAILLAR est aujourd'hui second à la différence de but avec 3 victoires et un nul (plus un match en retard).

Nous continuons le combat du pot de terre contre le pot de fer.  

Commentaires